Fossiles

je modèle avec du Grès chamotté, entre la plaque et le colombin.

Par une ligne je définis un volume qui dans la douceur du geste et du temps trouvera sa verticalité.

Sur cette peau, je m’essaie aux engobes associés aux émaux de cendres trouvées à proximité de mon atelier.

 Je plonge au coeur des os, des bois, des océans.